Catégories
Uncategorized

Les fibres artificielles.

Les fibres artificielles

Les fibres artificielles sont produites à partir de ressources naturelles mais en utilisant des procédés chimiques. Ce sont toutes les celluloses de bois (bambou, eucalyptus, hêtre…), les viscoses, mais aussi les dérivés de soja ou de maïs. Ces matières sont appréciées pour leur résistance et leur effet “soie”, tout en ayant les avantages du synthétique : stable au lavage, infroissable, durable. Il existe deux procédés de production de ces matières.

À éviterLe procédé viscose

Produit à partir de matière première végétale, la viscose est le résultat d’un procédé chimique polluant et toxique qui repose sur la dissolution de la cellulose et l’usage de soude caustique, d’acide sulfurique et de disulfure de carbone. Les vêtement en viscose, rayonne, acétate et même en bambou sont issus de ce procédé. Dans le cas du bambou, il faut être méfiant car en réalité, c’est bien de la viscose de bambou qui est proposé.

À privilégierLe procédé Lyocell

Le lyocell est une fibre 100% cellulosique et biodégraDable, produite à partir de pulpe d’eucalyptus dans un circuit quasi fermé. Sa fabrication se fait dans le respect de l’environnement, en utilisant des solvants non toxiques et recyclables (ils sont récupérés à 97%). On trouve également le lyocell sous le nom de Tencel ®, dont le bois d’eucalyptus est issu de plantations certifiées PEFC ou FSC. Suivant ce procédé, il existe également le Modal ®, issu du bois de hêtre, et le Cupro ®, issu des résidus de coton.

Les fibres synthétiques

Les fibres synthétiques sont fabriquées à partir de substances extraites du pétrole, une ressource non renouvelable. Elles ont l’avantage d’être résistantes et facile d’entretien, mais elles ne sont pas biodégradables, difficilement recyclables et leur processus de fabrication est très polluant.

Laisser un commentaire